Bonnes fêtes à tous mes copains et copines 4 pattes !!! !!!
de kiki33


Joyeuses Fêtes A Tous !
de Ulyssane




Très bonne fin d'année les chatmis!
de Misty
Forum chats, chaton, discussions entre félinophile, ailurophile, gatophile et autres fous de chat
Pages : 1 2 3 4 ... 7 8 9 10 Suivant
> Forums > Chatterie, éleveur, pensions > Le problème des Bengales, Savannah etc
 Auteur   Message 
Mline
MEGA MEMBRE



Inscrit le : 08 Janv 2007
Messages : 7475
Localisation : Bruxelles (mon coeur à poils tjrs en Seine et Marne)


Posté le : 06 Juil 2008 15:03 Sujet du message : Le problème des Bengales, Savannah etc

Qui n'a pas été séduit(e) par la félinité sauvage de ces races?
Oui, ils sont beaux. On aimerais en avoir un chez sois.

Mais je suis chaque fois désolée de voir que beaucoup n'ont pas conscience que de telles races sont une menace pour une autre espèce en danger. Si on pouvait rendre ce problème plus visible, peut être que certains prendraient conscience du danger que ça représente pour la biodiversité, et qu'ils choisiront finalement d'aller adopter un européen tigré (après tout, ça fait aussi très sauvage! )

Voici un article de Grégory Breton, responsable du parc animalier des Félins, à Nesles (anciennement Félins d'Auneaux)


Citation :
Depuis quelques années maintenant, des éleveurs de chats domestiques expérimentent des croisements entre leurs chats domestiques et des félins sauvages pour obtenir des animaux avec un " look sauvage " !!
Cet effet de mode, apparu en Amérique du Nord dans les années 80, commence malheureusement à germer en Europe. Elle touche plus particulièrement les Chats Léopards du Bengale (Prionailurus bengalensis bengalensis) et les servals (Leptailurus serval) mais des croisements entre des chats domestiques (Felis catus) et des chats de Geoffroy (Oncifelis geoffroyi) ou des margays (Leopardus wiedii) sont également rapportés.
Le Parc des Félins, au côté de tous les membres actifs de la conservation des espèces de félins sauvages, est consterné par ce nouvel engouement et le comportement de certains éleveurs de chats domestiques peu scrupuleux...;
En tant qu'organisation oeuvrant pour prévenir de la disparition des espèces de Félins sauvages, nous trouvons cette mode extrêmement angoissante. Alors que les gens sont de plus en plus conscients des menaces que sont la perte d'habitats et la chasse pour la survie des Félins, beaucoup ne savent pas que le croisement entre espèces (ou hybridation) est une autre réelle menace pour les espèces de petits félins sauvages.
Cette hybridation n'est pas un phénomène naturel. Elle est responsable de la diminution et l'appauvrissement du patrimoine génétique de ces espèces. Ces croisements interspécifiques n'améliorent en rien ces animaux et n'agissent pas en faveur de leur protection ; bien au contraire, ils pourraient les mener à leur perte !
De plus, d'où viennent ces Félins sauvages que les éleveurs utilisent pour faire des hybrides ? Et bien tout simplement du commerce illégal des animaux sauvages et domestiques où tout animal a une valeur marchande. Les parcs zoologiques, membres de l'Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA) comme le Parc des Félins, ont totalement bannit la vente des animaux sauvages et ont signé pour que l'ensemble des transferts entre parc soient dictés par des programmes d'élevage (EEP, SSP, ... ) réellement contrôlés par des scientifiques et et où toute valeur marchande de l'animal est abolie...
L'hybridation ne présente aucun intérêt pour un parc zoologique moderne et digne de ce nom. Le but des bons parcs est la conservation des espèces et donc la pureté génétique des animaux qu'ils hébergent. Les absurdités des années 70 (ours hybrides, tigrons, ligrons, ... ) sont heureusement passées de mode. Les zoos modernes ne doivent pas être des lieux dédiés au sensationnel et à l'expérimentation mais des lieux de protections et de recherches.
En outre, les chatons de ces espèces sauvages sont généralement capturés après que leur mère ait été tuée (la mort des individus reproducteurs est une deuxième perte dramatique pour l'espèce ... ) et passent les frontières avec de faux papiers sans que personne ne les remarque (Très peu de douaniers sont si spécialisés et, par conséquent, comment distinguer un bébé chat de Geoffroy d'un bébé chat domestique).
Le commerce des animaux domestiques est devenu fleurissant, à tel point que les firmes spécialisées dans leur alimentation vous font croire que les petits pois et les carottes sont nécessaires à tous les matous alors qu'il n'y a pas plus carnivore qu'un chat ... ; A quand une gamme de croquettes pour les Savannahs, le nom des hybrides entre un chat domestique et un serval ?
La majorité des acquéreurs de félins hybrides ne pense qu'à se faire mousser et l'investissement n'est vraiment pas énorme quand on veut flatter son ego. Pensez-vous, quelle fierté de présenter à ces voisins son nouveau chat, un hybride domestique / Bengale !!! Et dans les dîners mondains les nouvelles vont vite : " Tiens, tu ne connais pas la dernière ? Les "Mercier" ont acheté un Savannah, c'est le croisement entre un chat et une petite panthère ! "
Chacune des espèces de petits félins sauvages a évolué pendant des milliers d'années, chacune trouvant sa place dans une niche écologique spécifique. Les premiers félins sont apparus il y a 12 millions d'années environ et nous, l'espèce humaine, il y a seulement 2 millions d'années. Les premières traces indéniables de domestication du chat remontent entre 3000 et 2000 ans avant Jésus Christ à l'époque des grandes dynasties Egyptiennes et des grandes civilisations de Mésopotamie. C'est vraiment peu comparé à l'histoire évolutive des Félins... L'ancêtre de nos chats domestiques n'est qu'un chat sauvage africain (Felis sylvestris lybica), les autres félins comme le chat léopard du Bengale, le serval et le margay sont bien plus vieux...
Nous n'avons jamais pu domestiquer d'autres espèces de Félins et ce n'est pas en 3 ou 4 générations qu'un éleveur de chat y arrivera ; nos ancêtres bien plus sages y seraient parvenus auparavant si cela s'avérait possible ... ;
Nous posons donc 2 questions :
- Qui sont donc ces humains si présomptueux au point de vouloir "mixer et appareiller" les gènes des félins sauvages dans l'espoir d'obtenir un chat à l'apparence sauvage avec un tempérament domestique ?
- De quel droit les éleveurs de chats peuvent-ils diluer les gènes des Félins sauvages alors que cela a nécessité des milliers d'années pour que la nature les crée ?
Plutôt que de contribuer à la disparition des espèces sauvages en créant ou en achetant des hybrides, allez recueillir un de ces chatons domestiques échoués à la SPA, vous ferez un heureux et lui éviterez peut-être l'euthanasie. En effet, les chats domestiques ont un taux de prolificité si élevé et les refuges n'ont qu'un nombre limité de place qu'il n'y a pas d'autres solutions quelques fois !!
S'évertuer à "faire de nouvelles variétés" simplement pour leur look, l'appât du gain ou la frime vis à vis de ses amis n'est pas, et ne sera jamais, justifiable !

Grégory Breton




Je sais que ce message risque de créer la polémique, mais ce n'est pas une attaque envers ceux qui aiment ses chats au look particulier ni envers ceux qui les élèvent.
C'est un appel à l'aide pour nos espèces que l'on pousse à la mort pour notre propre plaisir.
Opter pour ces races, c'est cautionner la disparition programmée de ces espèces en réel menace d'extinction.

Amoureux des chats, de tous les chats, si vous les aimez vraiment, ne cautionnez pas!


Ne vouez pas notre espèce à la mort
Signé: Le Chat léopard du Bengal


Le serval



Le chat de Geoffroy



Le Marguay


... et tous les félins sauvages du monde !




Et pensez à nous, dans les refuges



Vive les poireaux! - MIAM!
Remonter
Sunset
Chatmanien



Inscrit le : 06 Fév 2008
Messages : 1643
Localisation : 78


Posté le : 06 Juil 2008 18:34 Sujet du message :

Merci beaucoup Mline d'avoir pris l'initiative de poster sur ce sujet et d'attirer l'attention des Chatmaniens
Entièrement d'accord avec les propos de G. Breton!
Malheureusement, tant que certaines personnes sans scrupules persisteront à jouer à l'apprenti sorcier pour l'appât du gain,
tant que d'autres personnes soit par ignorance, soit par égoïsme(du style"je m'en fous du risque d'extinction du Serval, moi j'veux un chat qui lui ressemble!)
tant qu'il y aura un marché et que des acheteurs cautionneront ce marché, les soucis de M. Breton ne seront pas près d'être résolus...


Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.
Le Petit Prince - A. de Saint Exupéry
Remonter
sassou
MEGA MEMBRE



Inscrit le : 27 Avr 2006
Messages : 18620
Localisation : Bretagne sud


Posté le : 06 Juil 2008 18:56 Sujet du message :


Remonter
maxrob
MEGA MEMBRE



Inscrit le : 08 Janv 2006
Messages : 15280
Localisation : Vercors


Posté le : 07 Juil 2008 13:40 Sujet du message :

Je trouve l'article très intéressant et je pense qu'il a sa place en post it

Fripon,Stochastic,Tikky et Max, chats depuis fin 2008, juin 2005, octobre 2002 et 1997


mon site
Remonter
caline
MEGA MEMBRE



Inscrit le : 07 Mai 2006
Messages : 16519
Localisation : aux environs de TOULOUSE


Posté le : 07 Juil 2008 14:29 Sujet du message :

tout a fait d accord avec ce qui est dit! c est sur qu on a tous envie d en avoir un , mais comme tu le stipules Mline , il y en a plein dans les refuges qui attendent ..et qui de plus sont tout aussi "sauvage " , de par leur robe comme les tigrés...laissons les tranquille bon sang!!!..



Remonter
Amé
P'tit Nouveau


Inscrit le : 23 Nov 2006
Messages : 188
Localisation : quebec


Posté le : 14 Juil 2008 14:15 Sujet du message :

permettez moi de mettre un bémol au propos de ce monsieur...

Premièrement, les animaux sauvages utilisés dans les hybridations ne sont pas prélevés dans leur milieux naturels, mais plutôt élevés en captivité depuis de nombreuses générations. Croyez vous vraiment que les organisations telles que TICA et le LOOF nous permettraient d'enregistrer des chatons à l'origine inconnue???

De plus, le felis bengalis est effectivement en danger, et a été inscrit sur la liste du CITES ( Convention on International Trade in Endangered Species ) tous les chats bengals qui traversent les frontières doivent montrer ''pattes blanches'' et être accompagnés d'un pedigree officiel de 5 générations d'une association telle que TICA. Ce pedigree et le chat sont examinés par un agent douanier spécialisé, les abus sont donc bien difficiles.

Les éleveurs de bengals et de savanna n'ont pas l'intention de faire un zoo ni de créer une nouvelle espèce sauvage, mais au contraire un compagnon aussi doux que possible, qui n'a que le look de la panthère.

Amélie





www.astartebengals.com
Remonter
Bastet71
P'tit Nouveau


Inscrit le : 28 Mar 2008
Messages : 74


Posté le : 14 Juil 2008 17:11 Sujet du message :

vous ne vous êtes jamais dit que ,au contraire ,celà protegeait l'espèce sauvage puisque les gens pouvait avoir un fèlin domestique et autorisé par la reglementation avec un look ressemblant ,et comme le souligne très justement Amèlie les reproducteurs sauvages utilisés naissent depuis de nombreuses générations en captivité ,d'autres part on utile le croisement avec un animal sauvage au depart et ensuite les hybrides se reproduisent avec des chats domestiques ,franchement je ne vois pas en quoi l'hybridation peut nuir à l'espece d'origine ,à une periode on faisait beaucoup de mulet pourtant ni les ânes ni les chevaux n'ont disparus pour autant


Remonter
focopu
P'tit Nouveau


Inscrit le : 29 Mai 2007
Messages : 48
Localisation : canada


Posté le : 09 Aout 2008 03:36 Sujet du message :

Je pense également que la création de ces races pourrait, en quelques sortes, aider à la sauvegarde de leurs ancêtres sauvages.
D'une part, comme le souligne Amé, les chats utilisés pour ces croisements ne sont pas des chats prélevés illégalement de leur habitat naturel. Ce sont des animaux qui vivent en captivité depuis plusieurs générations. Ceci pourrait même se révéler utile dans le cas où il n'y aurait plus un nombre raisonnable de spécimen de l'espèce dans la nature. Bien souvent, les zoos ont contribué à la naissance et à la préservation d'animaux en danger! Donc, on ne sait jamais, mais ces spécimens de chats sauvages élevés en captivité, ceux qui sont appelé ''roots cats'' pourraient même peut-être un jour contribuer à la repopulation de leur propre espèce dans la nature!
Ceci dit, en ce qui concerne leur reproduction avec des chats domestiques dans le but de créer des hybrides, je ne vois pas le mal. Au contraire. C'est bien peu connu mais le marché des animaux exotiques est le marché le plus lucratif après celui de la drogue et des armes! Je suis persuadée que l'existence de chats hybride saura contenter ceux et celles qui sont en mal d'exotisme et qui, autrement, auraient peut-être pris un vrai bengal ou un vrai serval...Car, en plus, ils se vendent bien moins cher que l'hybride, le saviez vous? À titre d'exemple, un serval se vend entre 500$ et 1000$ aux USA alors qu'un savannah vaut entre 1500$ et 3000$.
Ceci dit, les questions telles que ''pour qui se prennent ceux qui osent de telles expériences'' me font bien marrer!
Nous avons eu l'intelligence de manipuler la nature et ce n'est donc pas contre notre nature de le faire.
Par exemple, nous pouvons maintenant faire des bébés en éprouvette quand les parents ne peuvent, pour une raison ou une autre, les faire naturellement. Ce n'est pas abhérant mais plutôt magnifique que la nature nous ait donné la possibilité de le faire!
Je vulgarise mais c'est pareil pour les chats hybrides! Ils ne seraient peut être pas nés dans la nature mais si cela est possible c'est que cela n'est pas contre nature!
Tentez donc de faire reproduire votre chien et votre chat pour avoir un animal fidèle, obéissant mais en même temps qui fait ses besoins dans la litière presque naturellement! Vous verrez bien alors que même en éprouvette cela n'est pas possible! La nature connait donc ses limites.
Pour finir, en ce qui concerne le fait que les chats hybrides seraient plus sauvages que les autres...Et bien sachez que quelques centaines ou même quelques milliers d'années ne sont rien à l'échelle de l'évolution. Un félin reste un félin et, malgré les années que les chats ont passé à nos côtés, ils ont encore les mêmes attitudes et les mêmes réflexes que les félins sauvages. La seule chose qui puisse les rendre plus ou moins domestiques est l'éducation. Un chat qui est né et a vécu dans la rue agira trait pour trait comme un felis bengalensis alors qu'un bengal qui sera né et aura grandi au c½ur d'une famille humaine agira comme un chat normal. Un chat est un chat, un chat du bengal, un chat de la rue, un chat de maison...C'est l'histoire et seulement l'histoire qui forgera leur comportement.
J'ai eu un bengal qui, malheureusement, est parti au paradis des chats. Mais je persiste à croire et à dire que c'est une superbe race qui doit continuer.

Remonter
Mline
MEGA MEMBRE



Inscrit le : 08 Janv 2007
Messages : 7475
Localisation : Bruxelles (mon coeur à poils tjrs en Seine et Marne)


Posté le : 12 Aout 2008 16:39 Sujet du message :

non, celà ne protége en rien l'espece sauvage.
Les croisements avec des chats harets existent déjà en milieu naturel, ces especes sont déjà vouées à la mort.
Les genes des chats du Bengal et des Serval se retrouvent de plus en plus dilués avec les genes des chats domestiques, et à votre avis, au bout du compte, quels genes l'emporteront?
La majorité oui, les genes des chats domestiques.

Ces races ne preserveront jamais les especes sauvages, car ses races ne sont selectionnées que sur des criteres de robe et de comportement domestique, certainement pas sur des criteres de survie dans le milieu naturel des especes ayant servit à leur création.

Les races Bengal et Savahna n'auraient jamais dû être crées; car à leur origine on retrouve un chat du Bengal ou un serval mis de force en presence d'un chat domestique.
à force de se fréquenter les pulsions naturelles ont repris le dessus, se reproduire et perpetuer ses genes est plus important que tout (c'est ce qu'on appel l'inclusive fitness, le gene egoiste)



focopu a dit :
Nous avons eu l'intelligence de manipuler la nature et ce n'est donc pas contre notre nature de le faire.



Nous n'avons pas manipulé la nature avec les FIV, nous avons utilisé nos technologies pour forcer les choses. Manipuler la nature, serait de fusionner 2 ovules ensembles par exemple.
La nature à celà de merveilleux qu'elle est souple, non fixée sur ses idées, elle explore toute les voies possibles et immaginables. Beaucoup sont vouées à l'extinction, d'autres vont perdurer.
Mais elle, ne poursuit aucun but, à la différence de l'Homme qui cherche toujours son profit egoiste.

Il y a un moment où il faut arreter d'être egoiste, et où il faut regarder les choses en face: L'espece humaine detruit ce qui lui permet de vivre, et elle s'y complait.
Mais non contente de se vouer elle même à l'extinction, elle precipite dans sa chute les autres populations.


focopu a dit :
Bien souvent, les zoos ont contribué à la naissance et à la préservation d'animaux en danger!



C'est justement là le rôle d'un parc zoologique, contribuer à preserver les especes.
Mais jamais, JAMAIS un zoo ne fera intervenir dans ses missions de preservation un animal hybride.
Quant à utiliser les "roots cats", ça ne se fera certainement pas non plus, car derriere la volonté de preservation on retrouve l'espoir de reintroduire les animaux.
Or des animaux elevés en captivités par l'homme ne sont plus aptes à la reintroduction, et leur descendant non plus; certains instincts sont perdus, et reintroduire ses animaux serait les vouer à une mort certaine.



Vive les poireaux! - MIAM!
Remonter
> Forums > Chatterie, éleveur, pensions > Le problème des Bengales, Savannah etc

Pages : 1 2 3 4 ... 7 8 9 10 Suivant

Nouveaux messages Nouveaux messages    Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages    Forum Verrouillé Forum Verrouillé

© Nouveau Forum CHATmania, tous droits réservés mars 2006
Le site CHATmania.fr est déposé chez CopyrightDepot
Chatmania et son logo sont des marques déposées à l'Inpi et protégées par les règles relatives à la propriété intellectuelle.